Aménagement extérieur

Conseils pour carreler un escalier extérieur

La rénovation d’une maison n’est pas si simple que l’on croirait. Elle exige un grand travail et un vrai savoir-faire que ce soit en termes de rénovation partielle ou totale d’une habitation. Souvent, nous négligeons de porter attention aux divers équipements de la maison afin d’apporter une touche de réhabilitation, en prenant exemple l’escalier extérieur, qui est l’une des parties de la construction qui peut être usé rapidement. De ce fait, il doit être revêtu d’un matériau résistant pour éviter toute sorte de dégradation prématurée.

Le choix du revêtement est important, car ceci dépend de la nature d’équipement sur lequel on le pose. Le carrelage conçu spécialement pour un escalier doit résister aux divers frottements constants et aux usages agressifs. Ainsi, vous pouvez l’opter à titre de décoration pour donner une allure époustouflante à votre escalier. Vous voulez poser du carrelage sur vos escaliers extérieurs ? Découvrez de suite nos divers conseils pour carreler votre escalier extérieur.

La pose du carrelage sur les escaliers

L’installation d’un carrelage sur un escalier extérieur exige plus de précautions que la pose sur un escalier intérieur ou sur le sol. Avant de l’étaler sur un escalier, voici les procédures que vous devez suivre scrupuleusement. Tout d’abord, il faut tracer des repères au niveau de la semelle du carreau au niveau de la marche et la contremarche. Utilisez une scie électrique spécialement pour le carrelage dans le but de gagner plus de temps en découpe. Cette première étape consiste à recenser les carreaux à couper et à faciliter le travail.

Ensuite, vous devez préparer un mortier à titre de colle, conçu uniquement pour les carreaux et commencer à poser les carreaux en remontant l’escalier c’est-à-dire en allant du haut vers le bas afin d’éviter la marche sur les carreaux fraîchement posés. Ainsi, il faut le revêtir avec une spatule crantée en premier temps sur les contremarches puis sur les marches jusqu’à l’ouvrage.

Ultérieurement, la troisième étape sert à plaquer les carreaux contre la surface enduite en alignant les joints de façon verticaux et horizontaux pour garantir la rectitude de l’angle de la marche. Et pour terminer, respectez le temps de séchage qui est de 24 h après la pose.

Les divers critères à prendre en compte

En général, le choix du revêtement d’un escalier ne doit pas être pris à la légère. L’un des passages indispensables d’une demeure, il peut causer de diverses chutes en cas de mauvais choix sur son habillage. Voici deux critères essentiels pour choisir le type de carrelage pour votre escalier. À savoir, d’une part le carrelage antidérapant, une priorité numéro un sur la sécurité des occupants, c’est le premier critère à prendre en considération pour choisir un carrelage. Doté d’une surface légèrement rugueuse, ceci évite tous risques de glissades. D’autre part, la solidité d’un carrelage, un critère ultra essentiel afin de résister aux divers chocs et éviter toutes sortes de risques contingents.